Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs

Bienvenue chez CENTURY 21 Agence des Oliviers, Agence immobilière THUIR 66300

L'actualité de CENTURY 21 Agence des Oliviers

LA BARQUE CATALANE DE BANYULS SUR MER

Publiée le 29/04/2016

La barque catalane la Bepa est sous les feux de l'actualité. On pourra l'admirer dans un court-métrage catalan et elle participera au rassemblement de vieux gréements à Brest en juillet.

Toute pimpante, la Bepa vient de remettre sa quille en mer, son élément préféré. Tellement célèbre désormais qu'elle attire les visiteurs, mais également les télés… Et les cinéastes. Côté catalan, le réalisateur du court-métrage Quermanço, cami de trobadors, Simon Jaume, poursuit son épopée historique en créant De trobador a pensador, Ramon Llull. Le philosophe du XIVe siècle, capable de jouer les troubadours avant de se vouer à la théologie, aura les traits de l'acteur Carles Bros i Lluis Vaills venu en personne à la rencontre de la Bepa qui incarnera fièrement la barque destinée à transporter l'homme célèbre entre les Baléares, où il est né, et Barcelone.

 

L'impresario de Mademoiselle la Bepa, Élie Malard, garde cependant la tête froide. Il n'oublie pas le périple projeté à Brest où la petite catalane côtoiera les plus prestigieux voiliers de ce monde comme la réplique de l'Hermione de Lafayette. L'équipe bichonne la barque qui doit être fin prête pour le rassemblement de vieux gréements "Brest 2 016" du 12 au 18 juillet prochains. Parallèlement, tous se mobilisent pour emporter avec eux un échantillon de toutes les richesses des Pyrénées-Orientales, l'occasion de faire connaître encore mieux les beautés et les délices du Roussillon par le truchement de la meilleure ambassadrice qui soit, la Bepa. "Nous avons même été contactés par France 3 Pays Catalan qui suivra et filmera toute notre épopée par l'intermédiaire d'une équipe de deux journalistes et d'un preneur de sons. Ce sera diffusé dans le magazine Viure Al Pais", confie Élie Malard, qui ajoute : "Nous sommes preneurs de toutes sortes de prospectus, produits, idées… Et également d'aide financière pour ce déplacement. Nous espérons aussi un soutien de la part des 4 communes de la Côte Vermeille, et tous les amoureux des barques catalanes.

Notre actualité